©Annie Éthier

Archétypes: La Sorcière guérisseuse et la princesse rockeuse.

Ce que je mets dans le bain:

Un tuba et un masque pour observer comment se comportent nos jambes poilues sous l’eau et chatouiller les pieds ratatinés de Ahmad. 

Dans 10 ans je serai et ou j’aurai été :

Chorégraphe de mode, clown orthopédique pour personnes âgées, mule à touristes en Cisjordanie , putassière pour de grandes marques inconnues de linge sale, un misogyne a talons hauts dans un film de Jonh Waters. 

Projets marquants: 

Être la femme de Jim Carrey dans un road trip américain des années 70 - 80, bien sanglant de mouches sur le windshield. En plus de ce grand succès underground , j’aurai un groupe musique ultra déjanté rock psychédélique expérimental dans lequel j’explorerai toute une gamme de voix, de bruits et de personnages. Il me tient aussi très à cœur de faire partie de notre belle culture cinématographique québécoise, alors je veux incarner une boxeuse dans un film de Stéphane Lafleur. 

Écrire un chef-d’œuvre de littérature dans ma maison de campagne en Autriche. Et mon projet le plus pur est d’être la première grande actrice internationale à conserver fièrement son accent québécois (sauf pour les rôles qui exigent un accent particulier évidemment).